Qu’est ce que la cryptomonnaie ?

La crypto et sa technologie blockchain

De nos jours, la technologie ne cesse d’évoluer avec l’apport de nouvelles fonctionnalités qui permettront de faciliter notre vie quotidienne. Parmi les inventions les plus révolutionnaires de cette décennie, on retrouve la crypto qui est présentée comme un nouveau mode de paiement ultra sécurisé. Leur utilisation et leur circulation sont internationales et ne nécessitent ni institution ni intervention d’un quelconque établissement bancaire. Focus sur cette nouvelle monnaie virtuelle qu’est la crypto-monnaie.

Définition de la crypto

La crypto-monnaie est une monnaie numérique et cryptographique qui est considérée comme un système de paiement C to C, car son suivi et son développement se fait sans support physique comme la monnaie traditionnelle qui utilise :

  • Une carte bancaire ;
  • Un chèque ;
  • Des billets.

Ajoutez à cela qu’elle n’est indexée à aucun pays et l’évolution de leur valeur n’est pas influencée par le cours d’une devise quelconque ou par l’or. Son atout principal est sa sécurité élevée et la clarté ou la transparence de son mode de gestion. En effet, les différentes transactions sont sauvegardées puis contrôlées dans une étendue publique. Ce qui permet de combiner authenticité et également confidentialité.

La crypto et sa technologie blockchain

La crypto a été mise en place grâce à la blockchain. C’est une technologie qui peut être visualisée comme étant un registre répertoriant l’ensemble des opérations réalisées par les utilisateurs de la crypto. En effet, l’ensemble des cryptos est une suite de chiffrements dont le stockage est modelé en chaînes de blocs sur un PC. Théoriquement, le principe peut être compris très rapidement. En effet, la blockchain est une base de données que tout le monde peut modifier s’il se déclare comme étant un membre.

Définition de la crypto

Cependant, pour chaque changement, tout un processus s’opère et la validation de ce changement doit se faire par l’ensemble des membres pour que le bloc puisse être intégré dans le registre.

Il faut savoir que la parution de ce système a révolutionné le monde, mais a également ébranlé les institutions financières, administrative et juridique. Cela est principalement causé par l’abstention d’un tiers dans le fonctionnement de la crypto. De ce fait, son utilisation rend vains les registres d’état civil, les actes notariés ainsi que le cadastre.

Le processus de fabrication de la crypto-monnaie

Vous avez sûrement entendu parler de miner de la crypto. Cela veut dire créer ou fabriquer de la crypto. De ce fait, les individus en charge de ce processus de fabrication sont connus sous le nom de mineur. Grâce à leur contribution, il est impossible que la blockchain se fige et leur intervention permet la validation des diverses transactions. Lors de cette validation, un nouveau bloc est créé et le mineur à pour mission de dénicher un produit qui permette de connecter ce dernier au bloc précédent. Pour ce qui est de la rémunération, les mineurs ne sont pas payés avec une crypto-monnaie comme le bitcoin, mais plutôt par des tokens.

Le minage de crypto-monnaie

Afin de devenir un mineur, vous n’aurez besoin que d’un ordinateur assez puissant. Puis d’y installer un logiciel qui se servira de la carte graphique du PC ou de son processeur pour réaliser différents calculs. Ces derniers permettront de résoudre les multiples problèmes auxquels la crypto est confronté.

En outre, il faut savoir qu’aujourd’hui les particuliers ont du mal à miner, car les crypto se sont professionnalisés à travers un minage qui a lieu dans des fermes contenant des milliers de serveurs fonctionnant 24 h/24. Face à cela, un nouveau type de minage est apparu : le cloud mining. Ce dernier permet aux particuliers d’investir dans des entreprises qui ont déjà le matériel nécessaire pour le minage. De ce fait, vous aurez une part du butin de cette entreprise. Pour conclure, il est conseillé de toujours investir dans le minage de crypto connu (Bitcoin, ETH, Dash, etc).